Des BONNES mauvaises herbes !

Description du projet

Les abeilles ont la cote ces derniers temps, un peu malheureusement parce qu'elles ont la vie dure, surtout en ville. L'une des meilleures solutions pour les aider à nous donner des fruits et légumes par la pollinisation, c'est de les nourrir ! D'ailleurs, leur nourriture préférée ce sont les plantes indigènes. Des plantes que l'on prend parfois (souvent) pour des mauvaises herbes et qui ont non seulement des propriétés mellifères (qui produisent beaucoup de pollen) intéressantes mais aussi des vertues médicinales ou encore un très bon arôme dans une tisane.

 

Ainsi, en mettant sur pied un aménagement de plantes indigènes mellifères dans un endroit dont la vocation est d'appuyer les citoyens dans leurs initiatives et aider au développement de la personne, le projet répond à plusieurs objectifs: aider les abeilles, informer la population au sujet de plantes qui les entourent et qui sont souvent mal connues et bien sûr bonifier la devanture d'un centre communautaire de loisirs qui accueille plus de 200 000 personnes par année.

L’impact local

Rosemont-Petite-Patrie et Villeray sont des arrondissements qui abritent une grande quantité de ruchers. Les abeilles devant cheminer parfois plus de 5km pour trouver de la nourriture, et n'évitant pas toujours les plantes qui contiennent des pesticides, leur vie est souvent précaire dans les grandes villes. Cet aménagement se voudrait un objet de sensibilisation sur la réalité apicole du quartier (et susciterait peut-être certaines collaborations entre apiculteurs et jardiniers) en plus de souligner la fragilité de ces alliées sur lesquelles plusieurs propriétaires de jardin comptent pour avoir une belle récolte. 

Enfin, le principal effet serait de nature éducative, notamment via des panneaux informatifs, des ateliers d'information ou des activités au camp de jour du Centre Lajeunesse. Les plantes indigènes nous côtoient à tous les jours et sont rarement traitées à leur juste valeur (mellifère, médicale, relaxante, esthétique).  

Nouvelles

2 nouvelle(s) sur 2

En attendant le printemps.

Au total, ce sont plus de 20 personnes qui ont offert un coup de main à cette activité de jardinage. Nous sommes toujours activement à la recherche d'un volontaire qui puisse nous aider à mener à terme le volet éducatif du projet.

Contributions

3 contribution(s) sur 14
1.ECD - icone - Congrats
Poser cette action au nom de:
0.ECD - icone - Share
contribue à soutenir le besoin « Jardiniers » du projet Des BONNES mauvaises herbes !.
23 janvier 2018 à 16h06
0.ECD - icone - Congrats
Poser cette action au nom de:
0.ECD - icone - Share
contribue à soutenir le besoin « Jardiniers » du projet Des BONNES mauvaises herbes !.
23 janvier 2018 à 16h04
0.ECD - icone - Congrats
Poser cette action au nom de:
0.ECD - icone - Share
contribue à soutenir le besoin « Jardiniers » du projet Des BONNES mauvaises herbes !.
23 janvier 2018 à 15h59

Promoteur(s) du projet

Projet proposé par
  • Depuis plus de 25 ans, le Centre de Loisirs communautaires Lajeunesse a pour mission de créer un milieu de vie en offrant à l’ensemble des citoyens-nes du quartier Villeray et des alentours des activités de loisir accessibles, novatrices et axées sur le développement de la personne. Le Centre Lajeunesse est un véritable lieu où loisir, éducation populaire, rassemblement, engagement et solidarité cohabitent.

     

    Par le biais de nos actions et services, nous rejoignons une population diversifiée : socialement, démographiquement, culturellement et géographiquement. Les activités de loisir touchent les enfants de 2 à 12 ans, les jeunes de 13 à 17 ans, les adultes, les aînés et les familles.

    Voir profil
  • Emilie Leroy
    Inscrit depuis Septembre 2016

    Le Centre Lajeunesse a pour mission de créer un milieu de vie en offrant à la population des activités de loisir accessibles, novatrices, axées sur le développement de la personne et en favorisant une synergie entre organismes, résidents et partenaires.

    Notre expertise réside ainsi dans le développement d'activités de loisirs et d'initiatives sociales et culturelles en symbiose avec les besoins des citoyens de Villeray et plus largement, des citoyens de la ville de Montréal. Cette expertise se détaille en plusieurs champs de compétences autour desquels nous évoluons. À cete effet, le Centre Lajeunesse 

    - s’occupe en particulier du loisir communautaire ainsi que des différents services communautaires pour la population en général
    - développe le loisir communautaire dans le quartier Villeray
    - promouvoit et gère des projets pour l’ensemble de la population
    - suscite l’engagement bénévole au Centre à partir de différents projets et plateformes de volontariat. 

    Considérant notre implication dans l'arrondissement Villeray-Saint-Michel, nous sommes résolument motivés à travailler de manière énergique et soutenue au développement de notre communauté. 

    (....) 

     

    Voir profil
.ECD - icone - ContactContacter le(s) promoteur(s)
  • .J'aime20 personnes
    Poser cette action au nom de:
  • .ECD - icone - SharePartager11 partages
.ECD - icone - TagEnvironnement

Aménagement paysager éducatif de plantes indigènes devant le Centre Lajeunesse, permettant aussi aux abeilles de butiner !

.ECD - icone - Project statusEn cours
Réalisation prévue.Juin 2018
État des contributions
Financières
27 %
Bénévoles
105 %
  • 1 520 $ / 5 575 $1 contributeur
  • 36 / 34Bénévoles

Besoins pour la réalisation du projet

.ECD - icone - MoneyBesoins financiers

Le Centre Lajeunesse s'engage à fournir les ressources humaines relatives à l'implantation de ce projet en plus de l'espace physique du jardin. Le financement permettra l'achat des plantes, de la terre/compost, du gravier, des outils et du matériel nécessaire à l'élaboration des panneaux.
1 520 $amasséssur un objectif de 5 575 $2contributions reçues

.bénévole - Coordination du volet éduatif

Nous recherchons actuellement un volontaire qui puisse nous aider à mener à terme le volet éducatif du projet!
1ressource requiseAucune contribution

.bénévole - Chef de chantier

Quelqu'un qui puisse diriger les jardiniers lors de la plantation. Devrait idéalement pouvoir lire un plan d'aménagement et connaitre les plantes en général. La présence aux dix séances de 3 heures de jardinage serait optimale. Il s'agirait donc de 30 heures de bénévolat réparties sur 3 semaines.
1ressource requise1contribution reçue

.bénévole - Jardiniers

Dans le cadre de la phase finale, aider à planter les différentes plantes requises pour l'aménagement ! Nous avons prévu 10 séances de jardinage d'une durée de 3 heures (réparties sur 3 semaines) et comportant 5 bénévoles à la fois. Ainsi, il est possible de participer à chacune des 10 séances.
30ressources requises34contributions reçues

.bénévole - Communication

Rechercher les informations concernant les plantes qui seront mises de l'avant sur les panneaux. Trouver une terminologie ludique et concise pour réussir à transmettre le plus aisément possible l'information à un public de tous âges.
1ressource requise1contribution reçue

.bénévole - Paysagiste / Permaculture

Nous recherchons quelqu'un qui soit bien informé au sujet des plantes indigènes et qui puisse faire le design d'aménagement paysager devant notre Centre en prenant en considération les besoins particuliers des abeilles (par exemple, fleurs disposées en massifs) et les caractéristiques du bâtiment.
1ressource requiseAucune contribution
.ECD - Mobile icon - FAQDemander des informations
Poser cette action au nom de: